Atelier agrégation et accès au marché à Paris

28.11.2017 | actualités

Atélier agrégation au Cercle Norvégien de Paris

En France, les récentes évolutions réglementaires relatives aux énergies renouvelables posent encore des défis à de nombreux acteurs du marché. En tant que leader de la vente directe d’électricité, Statkraft organise régulièrement des évènements d’information sur les évolutions du secteur et les nouvelles opportunités.

Le 21 novembre dernier, Statkraft a organisé à Paris un après-midi d'échanges autour des énergies renouvelables et de leur intégration au marché. Environ 75 participants s'étaient inscrits à cet atelier pour discuter de sujets tels que l'agrégation, le contrôle à distance des installations et la valeur de marché des parcs éoliens et PV. 

L’après-midi s’est articulé autour de deux présentations : Eike Arndt, d'Energy & Meteo Systems, a évoqué les centrales électriques virtuelles et le contrôle à distance des installations, tandis qu’Evelin Lückerath, chargée de recherche chez Statkraft, a présenté une analyse des éléments influençant la valeur de marché des parcs éoliens et solaires. Les participants ont eu l’occasion de poser leurs questions directement aux experts et ce dans le cadre agréable du Cercle Norvégien de Paris, juste en face du Jardin des Tuileries. 

En France, l'activité d'accès au marché est encore récente. Pour le moment, seules les nouvelles installations sont éligibles au Complément de Rémunération, le mécanisme français de soutien aux énergies renouvelables."Depuis la mise en place du Complément de Rémunération, les acteurs du marché éprouvent le besoin d'échanger sur le sujet. En tant que leader européen de la vente directe d’électricité, nous souhaitons apporter notre contribution au marché des énergies renouvelables en France en partageant notre savoir-faire et en offrant une plateforme de discussion", explique Laurent Talbot, chargé d’affaires chez Statkraft. 

Statkraft participe activement au marché français de l’électricité et offre ses services aux installations éligibles aux nouveaux dispositifs de soutien et à celles sortant de l’obligation d’achat. Le Groupe a signé à ce jour 50 MW de contrats d’agrégation dans le cadre du Complément de Rémunération. Agrégateur depuis 2010, Statkraft gère à travers l’Europe pour le compte de tiers plus de 15000 MW.