Trois entreprises nordiques appellent à renforcer le marché européen du carbone

03.06.2016 11:05 | communiqué de presse

Pluie sur des rochers

(20 mai 2016) Les trois entreprises les plus importantes de la zone nordique, Fortum, Statkraft et Vattenfall, proposent d’apporter au marché du carbone de l’Union européenne un certain nombre d’améliorations visant à le rapprocher des fortes ambitions formulées dans l’Accord de Paris

Dans le texte exprimant cette position commune, signé par leurs directeurs généraux respectifs, les trois sociétés appellent à intégrer trois mesures immédiates dans la révision en cours de la directive sur le Système d’échanges de quotas d’émissions de l’UE (SEQE) qui entre dans sa quatrième phase.

L’Accord de Paris a mis en place un cadre politique international de longue durée destiné à soutenir la transition mondiale vers des économies décarbonées. Lors de sa création, le marché du carbone de l’UE était censé constituer le principal instrument dont disposerait l’Europe pour mener sa politique en matière climatique. Or, tel qu’il se présente actuellement, ce marché ne reflète pas les ambitions à long terme qui ont trouvé leur expression dans l’Accord de Paris. En outre, le SEQE ne prévoit pas suffisamment d’incitations à des investissements générateurs de faibles émissions de carbone dans le secteur énergétique.

Il est essentiel que la politique climatique européenne soit revue pour mieux traduire l’intention qui a présidé à cet accord. Il convient donc de renforcer le marché du carbone, et d’en faire dès à présent l’arme majeure de l’UE. Les trois entreprises nordiques proposent à cet effet trois interventions directes :

  • Rehausser le niveau d’ambition du dispositif SEQE, en relevant à au      moins 2,6 % son facteur de réduction linéaire (LRF) à partir de 2021 ;
  • Réduire l’attribution de quotas d’échange en fonction de l’impact des      politiques nationales complémentaires ;
  • S’abstenir de vendre des quotas issus du Fonds d’Innovation avant 2023,      afin de réduire au minimum la distorsion du marché.

Fortum, Statkraft et Vattenfall se sont toutes trois fortement engagées pour évoluer, au plus tard en 2050, vers une production électrique neutre en CO2. Plus tôt le SEQE de l’UE aura été modifié pour correspondre aux objectifs climatiques européens à long terme, moins le coût sociétal de la marche vers les objectifs climatiques sera lourd à porter, et plus les horizons seront prévisibles pour les opérateurs du SEQE comme pour les investisseurs.

Fortum
Fortum s’est imparti le rôle de précurseur dans le domaine des énergies propres. Nous fournissons à notre clientèle de l’électricité, des solutions de chauffage, de refroidissement et d’autres réponses énergétiques propres à améliorer le quotidien d’aujourd’hui comme de demain. 64 % de notre production électrique sont d’ores et déjà exempts d’émissions de CO2. Nos principaux marchés sont localisés dans les pays nordiques et baltes, ainsi qu’en Russie, en Pologne et en Inde. En 2015, notre personnel comptait quelques 8 000 professionnels de l’énergie, et nos ventes ont atteint 3,5 milliards d’euros. Les actions Fortum sont inscrites au Nasdaq d’Helsinki. 
http://www.fortum.com/

Statkraft AS
Statkraft fait partie du groupe de tête des compagnies hydroélectriques internationales et occupe la première place en Europe pour la production d’énergies renouvelables. Le groupe, qui compte à son actif des sites hydroélectriques, éoliens, des centrales à gaz et des installations de chauffage urbain, s’impose également au niveau international dans le domaine du négoce sur les marchés de l’énergie. Ses 4 200 salariés sont répartis dans plus de 20 pays.
http://www.statkraft.com/

Vattenfall AB

Vattenfall est présent sur toute la chaine de valeur de lénergie: de la production électrique et de chaleur jusqu’à la distribution, en passant par la gestion des actifs et le négoce,  les services énergétiques et la commercialisation. Les 28 600 salariés de Vattenfall s’efforcent tous les jours de fournir à la société une énergie fiable et sûre, de manière durable. Vattenfall a pour stratégie à long terme d’être proactif  et de saisir les opportunités offertes par la transition énergétique, tout au long de la chaine de valeur en Europe du Nord.

https://corporate.vattenfall.com