Global flag icon
Global
Albania flag icon
Albania
Brazil flag icon
Brazil
Chile flag icon
Chile
France flag icon
France
Germany flag icon
Germany
India flag icon
India
Ireland flag icon
Ireland
Italy flag icon
Italy
Netherlands flag icon
Netherlands
Norway flag icon
Norway
Peru flag icon
Peru
Spain flag icon
Spain
Sweden flag icon
Sweden
Turkey flag icon
Turkey
United Kingdom flag icon
United Kingdom
United States flag icon
United States

Plus de 80% des Français s'inquiètent de la menace du changement climatique

02 févr., 2022

Statkraft, avec le soutien de OnePoll, a mené une vaste enquête sur la façon dont la population européenne perçoit les principaux enjeux liés au changement climatique. À cette fin, 16 000 personnes ont été consultées en France, au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Irlande, en Norvège et en Croatie, qui sont les pays européens clés où la société Statkraft est active.

Les résultats de l'étude montrent que plus de 80% des Français sont préoccupés ou très préoccupés par la menace du changement climatique, la région Centre Val de Loire étant la plus inquiète avec 87% et la Corse la moins inquiète avec 70%.

Seuls 10% de la population estiment que la lutte pour le climat n'est pas de leur responsabilité personnelle et près de 69% souhaitent davantage d'initiatives gouvernementales en faveur du climat. De manière générale, l'étude dégage également une vision claire en termes de genre : le changement climatique préoccupe davantage les femmes que les hommes (84% contre 79% respectivement).

L'écart est bien plus important en termes de prise de responsabilité, puisque 69% des femmes considèrent qu'elles ont une responsabilité personnelle dans la lutte contre le changement climatique, contre 53% des hommes.

Un autre aspect analysé par l'étude est la manière dont les citoyens perçoivent les responsabilités et les actions prises par les pouvoirs publics face à la crise climatique. 31% des Français interrogés se disent d'accord avec le fait que le gouvernement en fait assez pour freiner le changement climatique et seulement 8% sont fermement convaincus qu'il le fait. L'étude révèle également que les Français, comme d'autres peuples européens, considèrent les producteurs d'énergies fossiles comme les premiers responsables du changement climatique, devant l'utilisation des plastiques à usage unique et les transports.

De plus, l'étude montre que les Français sont moins au fait des engagements européens.plus éloignés de la scène politique européenne. Seuls 38 % d’entre eux déclarent connaître l'objectif de neutralité carbone fixé par l'UE pour 2050, soit 20 points de moins que la moyenne européenne. Cela contraste fortement avec l'Espagne, dont la population connaît le mieux les objectifs climatiques de l'Union européenne, avec 75 % des interrogés déclarant les connaître.

L'électrification verte comme source d'espoir

Le sondage s’est également penché sur la perception publique des différentes sources d'électricité dans différents pays, ainsi que sur la perception de la mobilité électrique dans chacun d'eux.

Les énergies renouvelables restent les sources d'électricité préférées des Français : seuls 4% d'entre eux ont une opinion négative du solaire, devant l'éolien terrestre avec à peine 13% d'opinion défavorable, contre 29% d'opinion négative pour le nucléaire. De plus, 61% des répondants considèrent qu'il est important que l'électricité qu'ils utilisent à la maison provienne d'une source renouvelable.

L'enquête confirme enfin l'engouement populaire pour les véhicules hybrides ou électriques. Plus de 20% des Français envisagent de se séparer de leur véhicule thermique au profit de véhicules électriques dans les 24 prochains mois. Cette tendance va fortement s'accentuer avec la démocratisation progressive de la mobilité électrique, puisque 58% des personnes qui n'envisagent pas encore d'adopter un véhicule électrique, désignent leurs prix excessifs comme obstacle numéro un.

Contact

Lydia Lobb
Responsable communication