Global flag icon
Global
Albania flag icon
Albania
Brazil flag icon
Brazil
Chile flag icon
Chile
Finland flag icon
Finland
France flag icon
France
Germany flag icon
Germany
India flag icon
India
Ireland flag icon
Ireland
Italy flag icon
Italy
Netherlands flag icon
Netherlands
Norway flag icon
Norway
Peru flag icon
Peru
Spain flag icon
Spain
Sweden flag icon
Sweden
Turkey flag icon
Turkey
United Kingdom flag icon
United Kingdom
United States flag icon
United States

Notre expertise dans l’hydroélectricité

Statkraft, leader européen de l’hydroélectricité, est une entreprise publique norvégienne disposant de plus de 125 ans d’expérience et emploie plus 4000 personnes dans 17 pays. Présent en France depuis 2009, le groupe souhaite faire bénéficier la France de sa vaste expérience dans ce secteur pour devenir un partenaire et un acteur majeur du secteur hydroélectrique français.

Le parc hydraulique de Statkraft est réparti sur une douzaine de pays et sur quatre continents.

Fin 2015, Statkraft exploite dans le monde un parc d’environ 350 barrages dont une centaine de plus de 20 m de hauteur, qualifié de grands barrages. Nos 332 centrales hydroélectriques représentant une capacité installée totale de 15 GW et une production annuelle supérieure à 52 TWh en moyenne.  Grâce à de vastes réservoirs de barrage, nos installations en Europe disposent d’une capacité de stockage équivalente à 23% de la capacité de stockage d’électricité d’Europe, soit environ 40 TWh.

Statkraft exploite des aménagements hydroélectriques variés et complexes : réservoirs multiples, stations de transfert d’énergie par pompage, centrales de haute chute, centrales au fil de l’eau, etc.. La hauteur de chute des aménagements de Statkraft varie également beaucoup et peut atteindre plus de 1000 m à Sima et Jostedal en Norvège.

Les turbines de nos centrales sont conçues pour une hauteur de chute et un débit d’équipement donné. La moitié des turbines de Statkraft est de type Francis, et un quart est de type Kaplan. Les Pelton, spécifiques aux très hautes chutes, sont moins nombreuses mais elles représentent un quart de la puissance exploitée.

Un parc flexible disposant de grandes capacités de stockage

Statkraft a développé une forte expertise dans la gestion d’aménagements complexes constitués de très grands réservoirs et de centrales de lac.

Statkraft optimise la production de ses aménagements afin de répondre au mieux à la demande d’électricité en s’appuyant sur des modèles hydrologiques, les relevés terrain réalisés par ses propres équipes , et la modélisation à court et moyen terme des marchés.

Ses centrales participent également aux réserves nécessaires au bon fonctionnement du système électrique (primaire, secondaire et tertiaire). Statkraft contribue ainsi à l’équilibre et à la sûreté du réseau électrique dans les pays où il est présent, notamment en Europe, au Pérou , en Turquie, Albanie et aux Philippines.

Durée annuelle de fonctionnement et disponibilité

La durée annuelle de fonctionnement des centrales de Statkraft est souvent très élevée en raison d’une hydrologie soutenue en scandinavie. Une durée supérieure à 4000 h/an en moyenne est généralement observée soit un taux de charge supérieur aux autres énergies renouvelables.

Statkraft a développé des procédures strictes et rigoureuses de maintenance visant à prévenir toute défaillance sur les équipements essentiels à la production. La maintenance est planifiée en tenant compte de la demande en électricité afin de ne pas engendrer d’indisponibilité lorsque les centrales sont nécessaires à l’équilibre du système. Une organisation opérationnelle de la maintenance adaptée à ces enjeux de disponibilité est essentielle pour garantir une durée moyenne de fonctionnement si élevée.

La disponibilité ajustée au besoin du marché est un indicateur de performance clé suivi au niveau du Groupe. Elle est calculée en fonction des pertes de production et du productible maximum théorique. Pour garantir le bon état du parc, Statkraft maintient un rythme d’une dizaine de rénovations de groupes hydrauliques par an. Le Groupe a investit en moyenne au cours de la précédente décennie plus de 200 millions € chaque année dans la maintenance lourde (toutes technologies confondues). Il envisage d’accroitre ses investissements dans ses actifs pour financer des rénovations majeures après des décennies de bons et loyaux services.

Les modernisations permettent de porter le rendement énergétique à plus de 95% grâce à l’installation de roues modernes, adaptées au nouveau régime d’exploitation offrant de plus large plage de débit de fonctionnement. Le remplacement d’ancienne roue en adaptant le débit d’équipement permet parfois d’accroître la capacité de production de 20 %.

  • 346
    Centrales hydriélectriques
  • 14,4 GW
    Capacité installée
  • 55,7
    Production