La première centrale hydroélectrique de Statkraft en Turquie est officiellement en exploitation

15.10.2010 | actualités

La centrale hydroélectrique de Cakit a été officiellement inaugurée par le Ministre de l'Energie de la Turquie, Monsieur Taner Yildiz. Statkraft travaille aussi sur d’autres projets d'hydroélectricité en Turquie.

« La Turquie a un grand besoin en énergie et je souhaite la bienvenue à Statkraft » a dit le Ministre de l'Energie de la Turquie, Monsieur Taner Yildiz lors de l’ouverture officielle de la centrale le 12 octobre 2010.

Le Ministre et Monsieur Svein Aaser, Président du Conseil d’Administration du Statkraft AS ont ensuite ensemble symboliquement coupé le traditionnel cordon, symbole de l’ouverture officielle de la centrale.
Dans son discours, le Ministre a souligné l’importance des responsabilités sociales auxquelles les développeurs de projets s’engagent auprès des communautés locales lors de la réalisation de tels projets.

La Turquie, un marché porteur pour l’hydroélectricité

Le potentiel de développement des énergies renouvelables en Turquie est très important, et la Turquie pourrait devenir un pays phare dans ce domaine. La Turquie consomme quelque 200 TWh d’électricité par an, mais cette demande pourrait croître jusqu’à 400TWh d’ici 2020. A l’heure actuelle, environ 20 pourcent de la production totale d’électricité est basée sur l’hydroélectricité, et le pays dispose d’un important potentiel de développement pour de nouvelles installations.
Cakit est une centrale « au fil de l’eau » avec une capacité installée de 20 MW et aura une production annuelle moyenne de 95 GWh. Cela équivaut à la consommation d’environ 32 000 ménages turcs.
La construction de la centrale a débuté en avril 2008 et Cakit est un projet parmi plusieurs autres dans le portefeuille de l’entreprise Yesil Enerji que Statkraft a repris en juin 2009. Statkraft a donc terminé la construction de la centrale dont les premiers pas commerciaux datent de juin 2010.

Plusieurs projets de centrales

Statkraft travaille actuellement sur trois projets supplémentaires en Turquie dont la capacité totale est d’environ 550 MW avec un productible annuel moyen d’environ 1800 GWh. L’investissement s’élèvera à 500 – 600 million d’euros.

« L’investissement de Statkraft en Turquie offre une bonne rentabilité et contribue à doter l’Europe de plus d’énergie propre. Notre présence crée aussi des emplois et participe au développement local » a entre autre rappelé le PDG de Statkraft AS, Monsieur Christian Rynning-Tønnesen.