Le premier prototype de centrale osmotique au monde est inauguré aujourd'hui

24.11.2009 08:00 | communiqué de presse

Worlds first osmotic power prototype opens

(Oslo, le 24 novembre 2009) Statkraft a mis en service le premier prototype de centrale osmotique au monde. L'inauguration officielle était présidée par Son Altesse Royale la princesse héritière Mette-Marit de Norvège.

Ce prototype génère de l’énergie grâce à l’exploitation de l’énergie libérée par le mélange d’eau douce et d’eau de mer. L’énergie osmotique est une source d’énergie renouvelable et sans émissions sur laquelle Statkraft mène des recherches depuis 10 ans et qui sera à même d’apporter une contribution mondiale d’ampleur à la production d’énergie dans le respect de l’environnement.

« Cette nouvelle technologie permet de générer de l'électricité simplement en mélangeant de l'eau. Les nouveaux moyens de relever les défis liés au changement climatique sont sans doute plus évidents que nous ne le pensons, ce qui me laisse plutôt optimiste quant à l'avenir », a affirmé Bård Mikkelsen, le président et directeur général de Statkraft.

« Je tiens à féliciter Statkraft pour l'ouverture de ce prototype de centrale osmotique. Les solutions énergétiques novatrices sont essentielles pour faire face aux défis climatiques, et je suis ravi qu'une société norvégienne soit un précurseur dans le développement de ces technologies », a déclaré Terje Riis-Johansen, le ministre norvégien du pétrole et de l'énergie.

« Nous nous réjouissons qu'une grande entreprise comme Statkraft investisse dans des solutions nouvelles et renouvelables. Nous coopérerons avec Statkraft pour garantir que les solutions retenues soient aussi des solutions durables », a expliqué Rasmus Hansson, le président du WWF de Norvège.

Le prototype offrira une capacité de production limitée et son but principal sera de servir de base de tests et de développement. L’objectif est de pouvoir être à même de construire une centrale d’énergie osmotique commerciale d’ici quelques années.

Le potentiel mondial de l’énergie osmotique est estimé entre 1 600 et 1 700 TWh par an, soit l’équivalent de la moitié de la production énergétique totale de l’Union Européenne. Par principe, les centrales osmotiques peuvent se trouver dans des endroits où de l’eau douce s’écoule dans la mer. Ces centrales ne produisent aucun bruit ni aucune émission polluante et peuvent s’intégrer dans des zones industrielles existantes, par exemple dans les sous-sols de bâtiments industriels.

Statkraft conduit des recherches sur l’énergie osmotique depuis 1997 et a développé son prototype en coopération avec les organismes de recherche et développement de nombreux pays. Le projet a suscité un intérêt d'envergure internationale et un certain nombre d’invités étrangers assistent à l’inauguration.

Statkraft est le premier producteur européen d’énergie renouvelable. Le groupe développe et génère de l'hydro-électricité, de l'énergie éolienne, de l'énergie gazière et du chauffage urbain et est un acteur majeur sur les marchés européens de l'électricité. Statkraft développe également de l'énergie marine, de l'énergie osmotique, de l'énergie solaire et d'autres solutions innovantes en matière d'énergie. En 2008, Statkraft a affiché des recettes d'exploitation d'un montant de 3,1 milliards d'euros. Le groupe emploie 3 200 personnes dans plus de vingt pays.